Qui sommes-nous? » L'EAU-CODE-ROUGE / WATER ALERT

L'eau... code rouge!


FR « L' eau... code rouge ! » porte sur les défis de la gestion de l'eau en Amérique du Nord à travers le prisme essentiel de la résilience des écosystèmes. Les États-Unis et le Canada sont les deux plus grands consommateurs d'eau par personne dans le monde! L’eau est l’esclave de nos comportements économiques. Elle a un statut variable et sans valeur. Ceci permet donc tous les excès, incluant un gaspillage croissant et préoccupant qui pourrait éventuellement placer le Canada en état de stress hydrique tel que vécu à l’ouest et au sud des États-Unis.


Comment faire face à cette situation? Quelles sont les réelles menaces pour l'eau au Canada? L'Accord de libre-échange nord-américain trône-t-il en tête de ces menaces? Faut-il revoir nos comportements individuels et collectifs? Faut-il considérer l'intégration de la valeur du capital naturel pour mieux gérer la ressource?


Les États-Unis sont au bord d'une crise écologique majeure où l'accès à l'eau sera une question centrale. Le Canada doit se préparer. L'auteur utilise le cas du Québec pour appliquer les préceptes d'une gouvernance écologique où l'eau est au cœur d'une approche novatrice qui implique les milieux locaux et régionaux.


Publié chez les Éditions Amalthée en 2012, le livre fut distribué en français en Europe et au Québec.


EN "L'eau... code rouge! "addresses the challenges of water management in North America through the critical lens of ecosystem resilience. The United States and Canada are the two largest per capita consumers of water in the world! Water is a slave to our economic behaviour. It has a variable and worthless status. This allows for all excesses, including a growing and worrisome waste that could eventually place Canada in a state of water stress as experienced in the western and southern United States.

How do we deal with this situation?  What are the real threats to water in Canada?  Is the North American Free Trade Agreement (NAFTA) at the forefront of these threats?  Do we need to review our individual and collective behaviour?  Should we consider integrating the value of natural capital to better manage the resource?

The United States is on the verge of a major ecological crisis where access to water will be a central issue.  Canada must prepare.  The author uses the case of Quebec to apply the precepts of ecological governance where water is at the heart of an innovative approach that involves local and regional communities.

Published by Éditions Amalthée in 2012, the book was distributed in french, in Europa and Quebec.